• A propos

Récompenses

  • Le choix de France Musique award
  • Le choix de France Musique award
  • Diapason Or award
  • Choc Classica award
  • Presto Classical Editor's Choice award
  • Le choix de France Musique award Choc Classica award
    « Par son élégance souveraine, son autorité naturelle, son timbre grave, son expression intense, Eva Zaïcik surclasse ses aînées. »
    Classica
    « Un effectif modeste, chambriste comme à l'époque, visiblement sous le charme de la cantatrice. On ne peut donner tort aux instrumentistes, même si un peu moins de retenue aurait donné davantage de relief à ce charmant enregistrement. »
    L'Echo
  • GRAMOPHONE Editor's Choice award Le choix de France Musique award Choc Classica award Diapason Découverte award
    « Un tempérament explosif »
    Classica
    « A la tête d'une meute suédoise survoltée, Rouvali déclenche d'implacables tempêtes, des souffles incandescent ou glaçants, des attentes hors d'haleine, donnant à la fresque sibélienne un sentiment d'urgence et une intensité tragique rarement entendus »
    Le Monde
  • GRAMOPHONE Editor's Choice award Le choix de France Musique award JOKER CRESCENDO (plus récent) award Choc Classica award Diapason d'or - Arte award Diamant Opera Magazine award Presto Classical Editor's Choice award Klara Ordeel award
    « Un récital très précieux qui nous révèle un Offenbach méconnu... et chez qui tant de merveilles restent encore à découvrir. »
    Classica
    « Tout cela scintille, pétille et s’envole avec une grâce infinie derrière laquelle se dissimule une artiste mutine et espiègle. »
    Le Soir
  • Le choix de France Musique award
    « L’intérêt de ce nouveau disque de l’excellent ensemble L’Achéron (dirigé par le violiste François JoubertCaillet) est non seulement d’être entièrement consacré à Erlebach, mais d’en proposer une autre facette : la musique de chambre, avec six belles sonates pour violon, viole de gambe et basse continue. Elles prennent chaque fois la même forme : une sonate en troismouvements, puis une de suite de danses mêlant les goûts italien et français de l’époque. »
    Libre Belgique, Culture, 16 janv. 2019
  • Le choix de France Musique award
  • Diapason Or award
  • ffff Télérama award GRAMOPHONE Editor's Choice award Le choix de France Musique award
  • Noël Éternel Maîtrise de Radio France
    Le choix de France Musique award
  • Preis der Deutschen Schallplatten Kritik award
    « Les chanteurs sont excellents (Barath, Sabata) et, si la réalisation instrumentale peut sembler spartiate, le sens théâtral n’est jamais loin. »
    Libre Belgique, Culture, 12 déc. 2018
  • Cle ResMusica award
    « Ils prouvent à nouveau leur excellence et leur compétence avec ce disque consacré à des oeuvres redécouvertes dans un manuscrit florentin du Trecento, et signées Paolo da Firenze, Jacopo da Bologna, Giovanni et Piero Mazzuoli (pères et fils), Giovanni da Cascia, Hubertus de Salinis, plus quelques anonymes. Instrumentaux, a cappella oumêlant voix et instruments, les 17 pièces réunies ici sont tirées su Palimpseste de San Lorenzo, recueil trouvé dans l’église San Lorenzo de Florence en 1980. Un enchantement poétique… »
    Libre Belgique, Culture, 5 déc. 2018
    « Entre démarche musicologique et imagination artistique, l’ensemble La Morra a clairement trouvé un bel équilibre pour porter un sujet universel : l’amour pardi ! »
    Res Musica
  • Preis der Deutschen Schallplatten Kritik award
    « Nombre de pianistes ont déjà enregistré ce sommet que constituent les trois sonates posthumes de Franz Schubert, les D. 959 en utmineur, D. 959 en lamajeur et D. 960 en si bémol majeur, avec notamment leurs superbes mouvements lents. Mais Alexander Lonquich va plus loin et plus profondément. Parce qu’il complète ce double disque intitulé Schubert 1828 – l’année de la mort du compositeur – par le cycle, composé la même année, des 3 Klavierstücke D. 946. Mais aussi et surtout parce qu’il glisse dans ses lectures une part d’humilité, un sens de l’hésitation infime qui bouleverse. Tout en creusant les sonorités, au point de faire parfois sonner son respectable Steinway contemporain comme un véritable pianoforte. »
    Libre Belgique, Culture, 7 nov. 2018
  • Le choix de France Musique award
  • ffff Télérama award
    « Bruno Boterf et son ensemble Ludus Modalis, habitués à la musique de la Renaissance, optent pour une version light mais qui nemanque jamais de flamme : leur lecture est sobremais jamais froide et, même avec seulement cinq instruments d’accompagnement et un effectif vocal réduit à treize chanteurs, l’ensemble nemanque pas de grandeur. »
    Libre Belgique, Culture, 7 nov. 2018
    « une disposition qui renforce encore la ferveur et la conviction des parties chantées. Le plaisir, lui, est pleinement au rendez-vous. »
    Le Soir
  • PLUCKED' N DANCE Violaine Cochard
    3 fff Télérama award
  • Le choix de France Musique award
    « Un disque d’un intimisme fervent servi avec une générosité débordante. »
    MAD, Le Soir, 21 nov. 2018
  • Requiem pour L. Alain Platel
    Preis der Deutschen Schallplatten Kritik award
  • Le choix de France Musique award
  • Le choix de France Musique award Presto Classical Editor's Choice award
    • CONFIDENCE
    CONFIDENCE Julien Behr
    Diapason Or award
    « Déjà remarqué sur les lyriques françaises, Julien Behr confirme ses atouts dans ce premier récital : voix claire et sonore, technique éprouvée mais aussi intelligence dans la construction du programme. (...) quelle joie de (re)découvrir ici des extraits de Benjamin de Godard, de La jolie fille de Perth de Bizet, de Jean de Nivelle de Delibes, de Cinq Mars de Gounod, du Chevalier Blanc de Joncières. Excellent accompagnement de Pierre Bleuse dirigeant l’Orchestre de l’Opéra de Lyon. »
    Libre Belgique, Culture, 21 nov. 2018
  • Le choix de France Musique award
  • Preis der Deutschen Schallplatten Kritik award
    « Outhere a décidé de consacrer un enregistrement aux premiers Prix du fameux Concours de Bruges. Evgeny Sviridov est le lauréat du Concours 2017 et sa virtuosité est proprement stupéfiante, digne des plus grands spécialistes de Paganini sur violon moderne. C’est Giuseppe Tartini qui est le héros de cet incroyable feu d’artifice. La virtuosité se veut expressive, notamment en évoquant des poèmes du Tasse ou Didon abandonnée. La variété de sentiments et la multitude d’affects évoqués dans des approches sans cesse renouvelées subjuguent. »
    MAD, Le Soir, 24 oct. 2018
  • Cle ResMusica award
    « Elle est assurément remarquable par l’équilibre instrumental (une quinzaine de cordes plus les solistes), l’adéquation des tempi, l’énergie ou la qualité des interventions solistes. »
    Libre Belgique, Culture, 24 oct. 2018
    « Zefiro est au sommet de son art grâce à la clairvoyance de son chef Alfredo Bernardini. »
    Res Musica
  • ffff Télérama award Le choix de France Musique award
  • Le choix de France Musique award
  • Le choix de France Musique award Choc Classica award
    « L’altiste Damien Guillon et son Banquet Céleste lui restituent toute sa fougue dramatique avec le panache et la générosité débordants que lui apportent des solistes de la trempe d’Emmanuelle de Negri ou Werner Van Mechelen. Enthousiasmant ! »
    MAD, Le Soir, 26 déc. 2018
    « Nul doute que cette nouvelle version, également remarquable, viendra élargir la notoriété de cette partition splendide, dont les pages lentes rappellent les plus bouleversants lamenti des opéras de Haendel. L’ensemble Le Banquet Céleste réussit à exprimer beaucoup avec un effectif réduit, et les solistes, particulièrement Emmanuelle De Negri, Maïlys de Villoutreys, Riccardo Novara ou notre compatriote Reinoud Van Mechelen, sont excellents. »
    Libre Belgique, Culture, 10 oct. 2018
  • ffff Télérama award Le choix de France Musique award
    « Les interprètes sont des géants, doublant chacun lamaîtrise de leur instrument d’une expérience de chef d’orchestre : bercée ou propulsée par le piano de Reinbert De Leeuw, Barbara Hannigan est d’une créativité incroyable. (...), la voix est à la fois céleste et incarnée et le récit, intensément habité. »
    Libre Belgique, Culture, 12 sept. 2018
  • Le choix de France Musique award
  • Le choix de France Musique award Le Choix de Qobuz award
    « On les retrouve ici avec les mêmes compétence, dynamisme et cohésion sur les traces d’un compositeur dont le nomest familier mais dont lamusique reste rare : Francesco Geminiani (1687-1762), qui fit l’essentiel de sa carrière en Angleterre mais fut boudé par la postérité, certaines de ses oeuvres tardives étant jugées trop capricieuses ou trop désordonnées par la postérité immédiate. Les six concertos de l’opus 7 réunis ici démentent ce jugement : musique inventive, surprenante, riche et passionnante, superbement jouées par quinze musiciens au sommet de leur art. »
    Libre Belgique, Culture, 3 oct. 2018
  • Diapason Or award
    « Passionnante découverte que ce nouveau coffret Ricercar consacré à un musicien namurois plutôt oublié : Jacques Arcadelt (17071568) (...) la bonne idée ici est une approche globale, avec trois CD rendant justice à chacun des genres dans lesquels il excella :motets en latin (Garcia Alarçon dirige le Choeur de Chambre de Namur), madrigaux en italien (le même chef avec sa Capella Mediterranea) et chansons en français (interprétées et sélectionnées par Denis Raisin Dadre et son ensemble Doulce Mémoire). Interprétation de premier plan, avec même deux traces d’Arcadelt en “bonus tracks”. »
    Libre Belgique, Culture, 5 sept. 2018
  • Le choix de France Musique award
    « Après un début d’intégrale fracassant (2016) et une pluie de distinctions prestigieuses, il fallait tenir le coup pour la suite ! Toujours bénéficiaires de la prise de son analytique, claire et chaleureuse d’Aline Blondiau, (...) Il faudra donc attendre les variations du deuxième mouvement, et surtout le rondo final, visionnaire, pour renouer avec lamagie si personnelle dégagée par les artistes. »
    Libre Belgique, Culture, 2 janvier 2019