Découvrez nos nouveautés : Février !

Publié le 09/02/2018

Alpha Classics

STRAVINSKY
Le Sacre du Printemps

 CD + BLU-RAY BONUS

ÉCOUTER / ACHETER

NDR Elbphilharmonie Orchestra
Krzysztof Urbański

2017 a été marquée par l’ouverture de la Philharmonie de Hambourg. Krzysztof Urbański et la NDR Elbphilharmonie Orchestra y ont donné des concerts d’inauguration qui ont marqué les mémoires et les critiques. À cette occasion, le chef polonais a choisi d’enregistrer une des œuvres qui lui tient le plus à cœur, Le Sacre du Printemps : « Stravinsky a inventé un langage nouveau. Pour moi, le Sacre n’est pas une partition, mais une peinture : à chaque page, je vois Matisse, Gauguin, les peintres fauve... C’est une explosion des couleurs, des émotions et aussi des surprises, si vous ne connaissez pas la pièce, vous ne savez jamais ce qui va arriver (...) Cette œuvre est tellement suggestive que ce n’est pas la peine de trop en faire avec l’orchestre, la magie est contenue dans la musique (...) Quand je dirige le Sacre, je ne réfléchis pas, la musique pénètre votre colonne vertébrale, elle est en vous... C’est un ballet et c’est peut être parce que j’étais danseur dans ma jeunesse, que je ne peux plus contrôler mon corps quand j’entends et dirige cette pièce... C’est une expérience mystique pour moi ! ». L’enregistrement audio a été réalisé en session dans la toute nouvelle Philharmonie et le Blu-Ray qui accompagne le CD comprend le film du concert donné en février 2017 dans ce superbe bâtiment imaginé par les architectes suisses Herzog et de Meuron.

ARCANA

 

JOHANN SEBASTIAN BACH
An Italian Journey

Luca Oberti

​ ÉCOUTER / ACHETER

Après un premier album solo consacré à Marchand et Clérambault, paru en 2015 et nommé pour le Preis der Deutschen Schallplattenkritik, le claveciniste Luca Oberti, depuis des années sur les scènes internationales à côté de noms tels que Marc Minkowski et Christophe Rousset, présente un nouveau CD consacré au voyage imaginaire de Bach en Italie. Schütz, Froberger, Muffat, Haendel, Hasse, Mozart, Wagner, sont seulement les plus célèbres parmi les musiciens qui ont traversé les Alpes pour se plonger dans le monde de la musique italienne, et saisir ses atmosphères et ses secrets. Mais le musicien qui a su le mieux assimiler le style italien est Johann Sebastian Bach qui, cependant, n’a jamais mis les pieds en Italie. Son voyage était virtuel: les partitions des compositeurs italiens, qu’il avait étudiées avec enthousiasme depuis qu’il était enfant, l’ont conduit dans un itinéraire idéal de la Venise de Vivaldi à la Rome de Frescobaldi. Les transcriptions des concertos de Vivaldi et Marcello d’abord, et ensuite les pièces d’inspiration ita- lienne, comme l’Aria Variata alla maniera italiana, le Capriccio sulla lontananza del fratello dilettissimo, la Fantaisie et Fugue BWV 904, sont les étapes d’un voyage qui a son climax dans le célèbre Concerto dans le goût italien.
 

JOHANN SEBASTIAN BACH
Affectus // Harpischord Works

Javier Núñez

 ÉCOUTER / ACHETER

Affectus propose une sélection kaléidoscopique de différentes œuvres et collections pour clavecin les plus célèbres de Jean-Sébastien Bach (1685-1750). Des compositions comme la superbe Fantaisie chromatique et fugue en ré mineur BWV 903, le serein Contrapunctus I de l’Art de la fugue BWV 1080, la saisissante Fantaisie en do mineur BWV 906 ou la majestueuse Fugue en do dièse mineur BWV 849 du premier livre du Clavier bien tempéré dévoilent l’immense pouvoir expressif de sa musique. Le répertoire qui compose cet enregistrement exhibe une diversité remarquable d’affects ou de passions : joie, tristesse, enchantement, mélancolie, soulagement, désespoir… Les œuvres de Bach pour clavecin regorgent d’originalité, de richesse, d’inventivité, de profondeur, de pureté et de force. Il représente, sans l’ombre d’un doute, la musique baroque dans toute sa splendeur.
 

AEON

 

ONDŘEJ ADÁMEK
Sinuous Voice

Roméo Monteiro
Ensemble Orchestral Contemporain
Daniel Kawka

ECOUTER / ACHETER

Esprit ouvert et curieux, fasciné par les autres cultures, Ondřej Adámek assimile toutes les esthétiques qu’il croise. Ses œuvres révèlent toutes ces influences, les marquant d’une couleur sonore très spécifique qui, alliée à une rythmique puissante et une solide architecture formelle, crée une musique très personnelle non exempte de dramaturgie. Ondřej Adámek recherche des techniques spécifiques de jeu pour les instruments classiques, crée de nouveaux instruments originaux. L’Ensemble Orchestral Contemporain sous la baguette de Daniel Kawka dresse ici un panorama éclectique de sa musique, des sinuosités ritualisées, voire mécanisées, d’une berceuse, à la mécanique déconcertante de ses machines musicales insolites et inventées, que le compositeur n’hésite pas à porter au-devant de l’orchestre.