Discantus

Voix de femmes a cappella / Brigitte Lesne direction

Ensemble vocal uniquement féminin, composé le plus souvent de six à neuf chanteuses solistes, Discantus fait revivre les répertoires vocaux du Moyen Âge, depuis les premières notations occidentales (9e siècle), jusqu’aux polyphonies sacrées à trois voix du début de la Renaissance. Il s’est imposé internationalement comme une référence pour ce type de répertoire interprété à voix de femmes.

Fondé au tout début des années 90 et placé sous la direction de Brigitte Lesne, Discantus rassemble des chanteuses venues d’horizons divers mais formées aux musiques anciennes, et surtout capables d’adopter un style d’interprétation précis, et l’obtention d’un son d’ensemble homogène, tout en respectant simultanément les personnalités, timbres et différences de chacune.

En s’appuyant particulièrement sur le style propre au chant grégorien (travail de la ligne mélodique, du rythme et de l’ornementation d’après les manuscrits les plus anciens), Discantus insuffle une vie nouvelle aux chants de l’ars antiqua, époque du rayonnement culturel de Saint-Martial de Limoges en Aquitaine, de l’apogée des grands pèlerinages comme celui de Saint-Jacques-de-Compostelle, puis de la construction de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Brigitte Lesne conçoit entièrement les programmes, le plus souvent avec le concours de la musicologue Marie-Noël Colette, menant une longue réflexion pour arriver à des thématiques pleines de sens, après un patient travail de collectage de manuscrits et de transcriptions musicales. La plupart des thèmes retenus mettent la femme au premier plan : la Maternité, la Vierge Marie, Hildegard von Bingen, les manuscrits issus de monastères féminins……

Discantus peut s’adjoindre selon les programmes le concours d’instruments (en particulier d’un carillon de cloches à mains, devenu comme une signature sonore de l’ensemble), d’un chœur d’enfants, être mis en scène (drames liturgiques) ou encore se produire en compagnie des instrumentistes des ensembles Alla francesca et/ou Alta, mêlant ainsi musiques à caractère sacré et profane.

Invité des plus grands festivals, Discantus se produit très régulièrement en France et dans tous les pays d’Europe, occidentale, centrale et orientale, et jusqu’à Fès (Maroc, 1999), Beyrouth (Liban, 2002), New York (USA, 2001), Perth (Australie, 1998), ainsi qu’en Colombie (2003) et Amérique centrale (2008).

Son treizième enregistrement, "L'Argument de beauté", (polyphonies sacrées de Gilles Binchois, paru chez Aeon) a été sélectionné dans les meilleurs CD de l’année 2010 par le quotidien « Le Monde ». En 2014, la sortie du programme "Music for a King" mêlera le répertoire du 11e siècle avec deux commandes à de jeunes compositeurs.

Les chanteuses de Discantus, selon les programmes :

Christel Boiron, Hélène Decarpignies, Lucie Jolivet, Brigitte Lesne, Caroline Magalhaes, Catherine Sergent, Anne Guidet, Brigitte Le Baron, Catherine Schroeder, Emilie Fleury, Vanessa Fodil…

Mécénat Musical Société Générale est le mécène principal d’Alla francesca Discantus. Alla francesca est soutenu par le ministère de la Culture (DRAC Île-de-France). Depuis sa création il est produit par le Centre de musique médiévale de Paris.