"Une expression d’un romantisme communicatif, une sonorité pleine et profonde, une technique impeccable… une véritable personnalité !" ainsi s’exprime la presse pour décrire les prestations de la jeune violoncelliste franco-belge Camille Thomas.

Considérée comme l’une des jeunes musiciennes les plus prometteuses de sa génération, ses nombreuses distinctions - Révélation Classique de l'ADAMI 2010, lauréate de la Fondation Banque Populaire Natixis, de la Fondation Bleustein-Blanchet pour la Vocation, entre autres… - l’ont déjà menée à jouer des salles aussi prestigieuses que la salle Gaveau, le théâtre des Champs-Élysées, le Victoria Hall de Genève, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et le Konzerthaus de Berlin en récital ou en soliste avec des orchestres tels que le Sinfonia Varsovia, l'Orchestre philharmonique de Baden-Baden, l'Orchestre des Nation-Unies et l'orchestre Cappella Academica de Berlin.

Née à Paris en 1988, Camille se perfectionne actuellement dans la classe de Frans Helmerson à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin, après avoir travaillé auprès de Marcel Bardon et Philippe Muller à Paris, ainsi qu’avec Stephan Forck à Berlin. Elle a remporté de nombreux prix de concours nationaux et internationaux comme entre autres au 7ème Concours International Antonio Janigro en Croatie et à la Yamaha Music Foundation of Europe Strings Competition. Elle est également lauréate du Prix Berthier de l'AMOPA.

Parallèlement à ses activités de soliste, elle se passionne pour la musique de chambre. En 2011 et 2012 elle est sélectionnée pour participer à l’International Music Academy Switzerland de Seiji Ozawa et forme avec le violoniste Lorenzo Gatto et la pianiste Beatrice Berrut le Trio Saint-Exupéry.

Camille est très reconnaissante du généreux soutien prodigué par différentes fondations comme la DAAD, Villa Musica, LiveMusicNow, la « Carl-Flesch Akademie » ou encore la Sinfonima Stiftung de Mannheim.