Avec la participation de : Emile Parisien, Wolfgang Reisinger

Musicien virtuose, enseignant la contrebasse classique au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Jean-Paul Celea fait partie des rares solistes aussi convaincants dans les registres de la musique classique ou contemporaine que dans celui du jazz – où la rigueur de ses choix esthétiques et son ouverture aux formes les plus libres des musiques d'aujourd'hui sont servies par une sonorité somptueuse.

 

Affirmant sans cesse son goût pour les passerelles, Celea initie aujourd’hui ce nouveau trio avec son complice de longue date Wolfgang Reisinger, acteur majeur de la scène autrichienne, notamment au sein du Vienna Art Orchestra. Sollicité par des maîtres comme Dave Liebman et Joachim Kühn, leur tandem s’impose comme l’une des rythmiques européennes les plus luxueuses du moment. A leurs côtés, Émile Parisien, jeune saxophoniste d’une surprenante maturité, dont la modernité et l’énergie s’inscrivent à merveille dans le prolongement de l’héritage Coltranien.

 

Le trio revisite des compositions historiques ou inédites d’Ornette Coleman, dont l'invention mélodique et la flexibilité rythmique offrent aux musiciens, et en particulier au contrebassiste, une grande liberté d'exécution et un espace d'invention harmonique exceptionnels. En parfaite interactivité avec Émile Parisien et Wolfgang Reisinger, Celea impose ici sa vision contrastée des univers colemaniens : intense, lumineuse, épurée, avec toujours cet art consommé de l'immédiateté doublé d'une science de l'instrument et de ses langages, qui le placent au premier rang des contrebassistes de la scène actuelle.

ffff Télérama award Choc Jazzman award Elu citizen jazz award Top 6 Jazz News award