Après l’immense succès de son premier album pour Alpha, Crazy Girl Crazy (Alpha 293) qui reçut un Grammy Award, le JUNO Awards classique au Canada, le Preis der Deutschen Schallplatten Kritik, FFFF Télérama, DIAMANT Opéra Magazine, BBC Music CD of the Month… Barbara Hannigan retrouve son complice de toujours,  le pianiste hollandais et grand interprète de la musique du XXe siècle Reinbert de Leeuw, pour un récital aux sources de la musique moderne, avec les compositeurs qui ont marqué le virage du XXe siècle, Hugo Wolf (Mignon Lieder), Arnold Schoenberg (Vier Lieder, Op. 2), Anton Webern (Fünf Lieder nach Gedichte von R. Dehmel), Alexander Zemlinsky (Liederen), Alma Mahler (Die Stille Nacht), Alban Berg (Sieben Frühe Lieder). De ce qu’on a appelé la seconde école de Vienne, incroyable brassage mêlant musiciens, peintres, écrivains et autres artistes fréquentant les salons et les cafés, est né un langage musical complètement nouveau. Barbara Hannigan aime tout particulièrement ce répertoire et le défend depuis longtemps, On pense bien sûr à Berg et à son inoubliable Lulu : « L’artiste qui chante », comme aime souvent la qualifier les journalistes, incarne ces musiques avec son légendaire sens dramatique, faisant de chacun de ces Lieder une histoire singulière, voire un mini-opéra…

ffff Télérama award Le choix de France Musique award