Le festival international de musique de chambre de Lockenhaus est considéré comme l’un des plus prestigieux festivals autrichiens : il a été créé par le violoniste Gidon Kremer afin de proposer une nouvelle vision de la musique de chambre et d’offrir la possibilité de créer des échanges musicaux dans un cadre intime. En 2012, le violoncelliste Nicolas Altstaedt a succédé à Gidon Kremer et perpétue l’esprit du festival. Pour ce premier enregistrement en partenariat avec Lockenhaus, il est rejoint par des complices chevronnés, dont la violoniste

norvégienne Vilde Frang, le violoniste hongrois Barnabás Kelemen, le pianiste allemand Alexander Lonquich – dont Alpha a sorti récemment un disque Schubert (Alpha 433) – et l’altiste britannique Lawrence Power. Ensemble ils ont sélectionné deux oeuvres, un quintette de Béla Bartók,une composition exigeante,

rarement interprétée bien que considérée comme une oeuvre intensément personnelle et un trio de Sándor Veress, qui fut l’élève de Bartók. Nicolas Altstaedt rejoint Alpha pour plusieurs projets d’enregistrements qui illustreront toute la palette de ses talents, sur des répertoires très éclectiques.