ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

Venise, vers 1700: récemment arrivés de France, les instruments à la mode  hautbois, basson, flûte à bec baroque et flûte traversière – conquièrent les centres musicaux de la Serenissima. La souplesse de ces nouveaux instruments inspire Vivaldi à l’Ospedale della Pietà et ses compatriotes Caldara et Lotti à Saint Marc le long de leurs vies, que se soit à Rome, Vienne ou Dresde.

L’intérêt pour les instruments à vent se transmet à la génération suivante de compositeurs vénitiens, comme Galuppi, qui poursuit sa carrière dans sa ville natale, ou les émigrants Platti et Brescianello au-delà des Alpes.

Pendant des siècles, la chapelle impériale de Vienne a été caractérisée par une affinité particulière pour Venise – et c’est avec le regard tourné vers cette connexion historique entre Vienne et l’Italie du Nord que l’hautboïste Elisabeth Baumer a établi l’ensemble austro-italien Affinità avec des amis musiciens en 2012.

Le premier enregistrement de l’ensemble comprend des interprétations imaginatives d’œuvres connues, comme le concerto RV 103 de Vivaldi, d’excitantes redécouvertes, ainsi qu’un enregistrement en première mondiale d’une remarquable sonate pour hautbois de Ferrandini.