ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

Olga Pashchenko fait une entrée remarquée chez Alpha en proposant un disque intégralement consacré à Beethoven. On se rappelle son interprétation de l’opus 111 parue chez Fuga Libera, qui avait fortement impressionné par sa justesse et sa maturité. Dans cet enregistrement, Olga Pashchenko a choisi d’associer les deux sonates de l’opus 49 à trois cycles de variations, donc d’aborder cette fois ce qu’il est convenu d’appeler des plus petites formes ; mais qui n’en restent pas moins des oeuvres majeures de Beethoven.

Cette jeune pianiste (elle n’a pas trente ans) force l’admiration par sa manière de toujours élargir sa route déjà longue (elle a donné son premier récital à 9 ans à New York) en s’appuyant sur certaines grandes influences (notamment celle d’Alexeï Lubimov), et ainsi en affirmant encore davantage sa personnalité de musicienne d’exception.

 

5 Diapason award ffff Télérama award