ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

Ils se connaissent depuis quarante ans, Dave Liebman et Richie Beirach. Ils n’ont pas besoin de se parler pour se comprendre, à la note près. Entre Dave et Richie, l’entente est permanente. Leur complicité naquit à la fin des années 60 dans le groupe Lookout Farm, animé par Dave Liebman et se renforça avec Quest, la formation mythique quasiment autogérée par ses quatre associés –outre Dave et Richie, Ron McClure et Billy Hart. A l’évidence, le courant passait entre eux deux car ils jugèrent bon de se retrouver en tête à tête, gravant ensemble pas moins de trois disques en duo (Double Edge ; The duo live ; Omerta). Passionnés de ce travail en tandem, où chacun contribue à la progression commune, Dave et Richie ont également mené cet exercice avec d’autres partenaires : Liebman avec Wolfgang Reisinger (batterie), Ravi Magnifique(percussions), ou encore Marc Copland et Phil Markovitz(piano) ; Beirach avec Conrad Herwig (trombone) ou John Abercrombie (guitare). Autant dire que l’un et l’autre apprécient cette écoute de l’autre qui constitue la règle d’or du duo. Leur complicité est tacite, justifiant totalement le titre de l’album (Unspoken). Dans ce huis clos, Dave Liebman et Richie Beirach se libèrent de toutes contraintes. Leur relation harmonieuse fait plaisir à entendre. Chacun prend, laisse du temps au temps, Richie au piano et Dave qui alterne saxophone soprano-son instrument de prédilection-ténor et flute en bois traditionnelle. Qu’importe le répertoire choisi- thèmes personnels, standards de jazz et même un morceau du compositeur classique arménien Aram Khatchatourian- la symbiose s’impose dans son évidence. Avec « Unspoken », Dave Liebman et Richie Beirach nous adressent un message plein de sérénité et d’humanité.

Choc Jazzman award