Présentation
Ensemble vocal uniquement féminin, composé généralement de cinq à dix chanteuses a cappella, Discantus fait revivre les répertoires vocaux du Moyen-âge, depuis les premières notations occidentales (9e siècle), jusqu'à l'aube de la Renaissance, principalement les musiques sacrées.
Il s'est imposé internationalement comme une référence pour ce type de répertoire interprété à voix de femmes. En s'appuyant particulièrement sur le style propre au chant grégorien (travail de la ligne mélodique, du rythme et de l'ornementation d'après les manuscrits les plus anciens), Discantus insuffle une vie nouvelle aux chants de l'ars antiqua, époque du rayonnement culturel de Saint-Martial de Limoges en Aquitaine, de l'apogée des grands pèlerinages comme celui de Saint-Jacques-de-Compostelle, puis de la construction de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Brigitte Lesne conçoit entièrement les programmes, le plus souvent avec le concours de la musicologue Marie-Noël Colette, menant une longue réflexion pour arriver à des thématiques pleines de sens, après un patient travail de collectage de manuscrits et de transcriptions musicales. Souvent les thèmes retenus mettent la femme au premier plan : la Maternité, la Vierge Marie, Hildegard von Bingen, les manuscrits issus de monastères féminins Invité des plus grands festivals, Discantus se produit régulièrement en France et dans toute l'Europe. On a aussi pu l'entendre jusqu'à Fès, Beyrouth, New York, en Australie et en Colombie. Les enregistrements de l'ensemble ont collectionné les récompenses de la critique musicale.