Homme de contrastes, d’une intensité dramatique, Beethoven est l’une des figures les plus marquantes de l’histoire de la musique, à la charnière entre les périodes classique et romantique. Il écrit les oeuvres présentés ici alors qu’il prend peu à peu conscience d’une surdité naissante qui finira par le condamner à la solitude.