La soprano franco-chypriote Sarah Aristidou rejoint Alpha et présente ici son tout premier album. Deux fois nommée « révélation » (« best Newcomer ») par Opernwelt pour deux créations contemporaines, elle est une interprète fétiche de Jörg Widmann qui a déjà écrit deux œuvres pour elle et elle a chanté sous la direction de François-Xavier Roth, Sir Simon Ratlle ou Daniel Barenboim. Ce dernier lui a ouvert les portes de Berlin et de l’Orchester des Wandels (Orchestre du changement), regroupement de musiciens issus de divers orchestres allemands dont la Staatskappelle Berlin, qui se sont donnés comme objectif de pratiquer leur art en protégeant la planète (le packaging du disque ne contient pas de plastique et est imprimé avec une encre biologique).Outre la rencontre entre la jeune chanteuse et cet orchestre unique, ce projet est aussi le résultat d’une passion de Sarah pour L’Islande (terre d'Éther par excellence ?).