Directeur de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Daniel Weissmann est avant tout altiste. En compagnie du pianiste Jean-Louis Delahaut, il propose un récital qui illustre la richesse du répertoire de son instrument chez les compositeurs et virtuoses romantiques. Représenté brillamment par la sonate d’ H.Vieuxtemps, ce répertoire virtuose est aussi l’occasion de découvrir la sonate de Robert Fuchs dont l’expression se rapproche de celle d’un J.Brahms. Ces oeuvres illustrent parfaitement la place de l’alto comme un instrument enfin reconnu en cette fin du 19e siècle.