Aucun autre instrument n’a connu une évolution aussi marquée au cours du dix-neuvième siècle que la flûte. D’abord conique, en bois et munie d’une seule clé, elle s’est progressivement transformée en cylindre métallique pourvu d’un système complexe de clés : le système Boehm. Avant d’aboutir à la flûte telle que nous la connaissons aujourd’hui, les modèles les plus variés ont existé simultanément.

La technique de jeu de la flûte à clés se distingue du système Boehm sur un aspect spécifique : les doigtés. Il est en effet possible d’utiliser plusieurs positions pour réaliser une même note, d’une part afin de simplifier des passages techniques ou de varier l’intonation, d’autre part pour susciter de multiples émotions grâce à différentes couleurs sonores.
Anne Pustlauk s'est consacrée à l'étude de la flûte à clé et à la technique de jeu de celle-ci dans le contexte de son doctorat au Conservatoire royal de Bruxelles. Les conclusions musicales de cette études peuvent être entendues dans cet enregistrement.