Alfonso Ferrabosco le Jeune, gambiste à la cour d'Élisabeth I et jusqu'à Charles I, fut le compositeur pour le consort de violes le plus innovant et le plus influent de sa génération. Dans l'intention de poursuivre les idées de son père, le compositeur Alfonso Ferrabsoco le Vieux, il continua à utiliser le genre de l'In Nomine pour le consort de violes et maintint ainsi en vie cette tradition spécifiquement anglaise jusqu'au XVIIe siècle. Il fait montre de sa touche personnelle dans son In Nomine through all parts en particulier, en distribuant la voix du cantus firmus en différents rythmes et transpositions à tous le instruments. La plus grande réussite de Ferrabosco fut de développer un contrepoint imitatif parfaitement adapté à la viole. Le caractère spécial de sa musique fut déterminé par son amour pour l'architecture et les formes symétriques, qui était intégré par tous les moyens dans ses Fantaisies : motifs mouvants, augmentations et diminutions du thème composées et schéma harmonique clair.