Le programme de cet enregistrement nous transporte dans la Chiesanuova qui fut, en 1600, le lieu de création du premier opéra spirituel, La Rappresentatione di Anima e di Corpo de Cavalieri. C’est dans ce contexte de pionniers que se place le programme imaginé par InAlto. Parmi les manuscrits qui ont fait partie de la bibliothèque de cette église se trouve une source anonyme datant probablement du tout début du XVIIe siècle, qui contient un cycle complet de sept psaumes, appelés depuis saint Augustin « Psaumes de la pénitence ». Cette partition romaine est absolument unique en son genre puisqu’elle est monodique et donc écrite dans le style du recitar cantando. InAlto propose ici une mise en contexte unique de ce répertoire du début du XVIIe siècle en recréant, dans la tradition des « exercices spirituels » typiques des oratoriens, un possible rituel se déroulant dans les jours qui précèdent la Semaine sainte, dans lequel chacun des psaumes de pénitence prend tout son sens. Les dissonances les plus étranges de ce manuscrit bouleverseront l’auditeur.