La saison 2019-2020 marque les débuts de Maxim Emelyanychev au poste de chef principal du Scottish Chamber Orchestra et la sortie de son premier enregistrement pour Linn. Emelyanychev, éminent représentant de la jeune génération des chefs d’orchestre russes, a nourri un lien immédiat avec le SCO lorsqu’il a remplacé Robin Ticciati en 2018. C’est l’interprétation de la Grande Symphonie en do majeur de Schubert qui a assuré sa nomination et a suscité une fervente attente pour cet enregistrement. Le concert a incité The Scotsman à commenter: «Emelyanychev était constamment à la recherche de l’équilibre entre charme et vigueur, avec une lame de fond bien plus sombre et maniaque – notamment dans l’énergie accumulée jusqu’au finale propulsif.» La Neuvième Symphonie de Schubert fut la dernière contribution majeure du compositeur au genre et sa maturité se reflète dans les mélodies intensément lyriques et son ampleur monumentale. Emelyanychev apporte un mélange et un équilibre très précis en appliquant une esthétique historique similaire à celle qui a déjà apporté les honneurs à cette phalange multiprimée.