C’est le même Blüthner, choisi pour le volume précédent de cette intégrale et daté de 1867, que Yury Martynov a de nouveau adopté pour aborder les 4ème et 5ème Symphonies de Beethoven telles que transcrites par Liszt. De sa propre démarche, Liszt disait : « Je serai satisfait si j’ai accompli la tâche du graveur intelligent, du traducteur consciencieux qui saisissent l’esprit d’une oeuvre avec la lettre, et contribuent ainsi à propager la connaissance des maîtres et les sentiments du beau ».

5 Diapason award BBCMusic Choice award