Rory Macdonald dirige le Royal Scottish National Orchestra (RSNO) dans le premier enregistrement de trois œuvres orchestrales du «père de la musique écossaise», le compositeur Thomas Wilson (1927–2001). Figure importante de la renaissance musicale écossaise, celui-ci s’est imposé comme un grand compositeur grâce à sa production exceptionnelle. Wilson a achevé cinq symphonies, dont deux figurent sur cet enregistrement: la Symphonie n°3 et la Symphonie n°4 «Passeleth Tapestry», toutes deux créées par le RSNO. La Troisième Symphonie, commandée par le RSNO, a été décrite par The Guardian comme «l’une des œuvres les plus impressionnantes écrites par un compositeur écossais ces dernières années». La Quatrième Symphonie, composée pour célébrer le 500e anniversaire de Paisley, se distingue par son orchestration magistrale et par le traitement très original et inventif des cordes par Wilson. Commandée par le conseil municipal de Glasgow en 1990, dans le cadre des célébrations de la capitale européenne de la culture, Carillon était l’œuvre inaugurale des festivités marquant l’ouverture du nouveau Royal Concert Hall de la ville, où est désormais basé le RSNO. Cet enregistrement est un hommage digne du plus grand compositeur écossais de sa génération par un orchestre qui a inspiré et créé ses œuvres.