ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

Complices de longue date, Sandrine Piau et Christophe Rousset ont maintes fois interprété, ensemble ou séparément, ce Stabat Mater, œuvre emblématique du répertoire napolitain du XVIIIe siècle. Enregistrer ce graal de la musique sacrée leur était donc naturel. Complice plus récent mais régulier des Talens Lyriques, le contre-ténor américain Christopher Lowrey (que l’on retrouve dans un autre disque Alpha consacré à Monteverdi, Alpha 216) s’est joint à eux.

Le programme est complété par un Beatus vir de Leonardo Leo (1694-1744) interprété par Sandrine Piau et un Salve Regina de Nicola Porpora (1686-1768) pour alto, deux œuvres totalement inconnues par deux compositeurs très célèbres à l’époque, Porpora ayant par exemple été le professeur de chant de Farinelli et le maître de Haydn... Christophe Rousset trouve dans ces musiques « Une expression de la piété très méridionale, très épicée, ou l’on passe des pleurs aux rires assez rapidement ». Sandrine Piau voit chez Leo « une élégance du style, une certaine distance dans la douleur."

Klara Ordeel award