ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

François Servais (1807-1866), le « Paganini du violoncelle » ? C'est ce que pensait, unanime, le monde musical au milieu du XIXe siècle quand le virtuose, de Bruxelles à Saint-Pétersbourg, de Paris à Londres, de Stockholm à Constantinople, parcourait l'Europe en tous sens, imposant l'usage de la pique pour augmenter la sonorité de son merveilleux Stradivarius. Longtemps résumée au Souvenir de Spa, l'œuvre de Servais est à la fois un prodigieux exercice de jonglerie, qui a contribué puissamment au développement de la technique du violoncelle moderne, et un hymne généreux au bel canto et à la voix humaine. Soutenu par l'Ensemble Rosamunde, Didier Poskin, virtuose accompli et héritier direct de l'école de Servais au Conservatoire Royal de Bruxelles, exécute quatre pages pleines de couleurs du violoncelliste préféré de Berlioz, de Liszt et de Rossini.

www.servais-vzw.org