ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

En 1738, le célèbre violoniste et compositeur Michele Mascitti (1664-1760) publia à Paris sa neuvième collection de sonates. Le musicien napolitain, âgé de 74 ans, était à la fin de sa longue et grande carrière, mais pas au bout de sa puissance créatrice. Dédiées à la famille Crozat, mécène de Mascitti jusqu’à la fin de sa vie, les douze sonates pour violon et basse op. 9 sont de beaux exemples du mélange gracieux des styles italien et français qui rendirent le compositeur si populaire en France. Avec le premier enregistrement mondial de 8 sonates extraits de l'op. 9 de Mascitti, le Quartetto Vanvitelli poursuit la redécouverte de cette musique qu’Hubert Le Blanc assimilait au « chant du rossignol ».
Après le succès de leur interprétation de l’op. 8 du compositeur, salué comme « un bijou de l’interprétation qui met en valeur avec grâce, élégance et, plus important encore, finesse du toucher l’expérimentation stylistique de Mascitti, l’ensemble Vanvitelli fait, avec cet enregistrement, un pas décisif vers la pleine appréciation de ce compositeur remarquable injustement oublié ».