Parmi les nombreux anniversaires que nous fêtons en 2018, celui des 350 ans de la mort du violoniste virtuose Francesco Maria Veracini n'est pas des moindres ! Y avait-il meilleure occasion pour (re)découvrir le premier enregistrement de référence réalisé par Enrico Gatti pour le label Arcana ?
Ce sauvage violoniste florentin joua à travers toute l’Europe, laissant une empreinte indélébile dans des villes comme Dresde, Londres, Francfort et Prague. Ses sonates pour violon témoignent d’une vive imagination et d’une verve toute personnelle combinée à une brillante technique instrumentale.
Ce CD présente un choix de sonates pour violon parmi les deux volumes du compositeur : deux sonates de chambre tirées de l’op. 1 (1721) – qui en contient douze : six sonates de chambre parmi lesquelles des ouvertures et des préludes suivis de suites de danses, et six sonates d’église en cinq mouvements, où la partie de violon est sensiblement plus audacieuse que dans l’austère style corellien – et deux œuvres tirées des Sonates académiques op. 2 (1744), qui se distinguent par l’originalité et l’excellence de la musique, mais aussi par la présence de signes dynamiques et d’indications d’interprétation inhabituelles, par une utilisation fréquente du long coup d’archet, typique des virtuoses italiens, et par une variété abondante de coups d’archets et d’inventions idiomatiques du plus grand effet.