Musicien plaisant, ingénieux, de bonne compagnie, faiseur de vers, homme d’esprit aux saillies agréables et plaisantes, dont on assurait que la fertile plume pouvait tous les mois, sans peine, enfanter un volume, Boismortier est ce que l’on peut aujourd’hui appeler « un parfait honnête homme en son siècle “. C’est parmi ses nombreux recueils de sonates et trio que Le Petit Trianon, pour son premier enregistrement, a puisé ce répertoire qui mélange avec délices les sonorités de la flûte, du violon, du basson, du violoncelle et du clavecin.