La flûte à bec était un instrument populaire auprès des mélomanes anglais au début du XVIIIe siècle. Les œuvres de l’éminent compositeur italien Arcangelo Corelli ayant fait énorme impression dans le pays, il ne fallut dès lors pas attendre bien longtemps avant que des arrangements virtuoses pour la flûte à bec de ces œuvres pour cordes fassent leur apparition.

Marco Scorticati (flûte à bec), le chef de l’ensemble Estro Cromatico, et son partenaire de longue date Davide Pozzi (clavecin et orgue), rejoints pour l’occasion par Evangelina Mascardi (archiluth), Sara Campobasso (flûte à bec), Michela Gardini (violoncelle) et Pietro Pasquini (orgue), nous offrent une nouvelle interprétation de cette fabuleuse musique, dont deux enregistrements en première mondiale.

L’ornementation improvisée ainsi que la texture multifacette offerte par les différentes combinaisons des instruments de continuo jouent un rôle central dans leur interprétation, rendant vie à l’extraordinaire musique de Corelli. « Si la musique peut être immortelle, alors les œuvres de Corelli le seront également » (Roger North, 1710).

Le livret comprend un court essai sur Corelli et la flûte à bec écrit par David Lasocki, reconnu comme l’un des principaux spécialistes mondiaux des instruments à vent, en particulier des membres de la famille des flûtes.