Cantiones sacrae est le successeur longtemps attendu de Scattered Ashes, un enregistrement de Magnificat sorti dans le cadre de son 25e anniversaire et plébiscité par la critique. Cantiones sacrae est une œuvre insolite qui se démarque, tant au niveau de son envergure que de son style, des autres pièces sacrées composées par Schütz. Cette collection inclut quarante motets en latin pour quatre voix auxquelles le compositeur ajouta par après une basse continue figurée (interprétée ici au luth, au violone et à l’orgue). Ces pièces parfaitement réalisées sont écrites dans un style contrapuntique savant, riche en dissonances et en expressivité. Avec beaucoup d’intelligence, Schütz reflète la nature intensément intime des textes à l’aide d’un langage musical qui se tourne résolument vers l’expression intérieure. Schütz saisit chaque opportunité d’exploiter le timbre et la technique des chanteurs au service du figuralisme, et les lignes vocales virtuoses passent d’un style imitatif conservateur à celui, avant-gardiste et chromatique, des madrigaux italiens. L’interprétation proposée par Magnificat de ces motets de l’opus 4 dévoile Schütz comme un compositeur à l’imagination incroyablement variée.