ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

Fasciné par l'alto qu'il choisit à l'âge de 11 ans après 6 ans d'apprentissage du violon, Amihai aime le son de cet instrument proche de la voix humaine. Il aime aussi l'ambivalence de son timbre, entre violon et violoncelle... À l'instar de son éducation musicale en Israël, entre influences méditerranéenne, russe et tradition germanique... D'abord musicien de quatuor et membre fondateur du fameux Quatuor de Jérusalem, Amihai Grosz mène aujourd'hui sa carrière de soliste en même temps que celle d'alto solo de l'Orchestre Philharmonique de Berlin.

Pour ce premier disque en solo, il s'associe au pianiste Sunwook Kim, premier lauréat asiatique du concours de Leeds en 2006 à l'âge de 18 ans. Ensemble ils présentent un programme alliant Schubert, avec la fameuse Sonate Arpeggione − du nom de cet instrument tombé en désuétude à mi-chemin entre la guitare et le violoncelle ; Chostakovitch, avec la Sonate Op.147, achevée en 1975, quelque semaines seulement avant la mort du compositeur russe ; et  Yizkor (In Memoriam) du compositeur hungaro-israélien Ödön Pártos (1907-1977). Amihai Grosz joue un magnifique alto Gasparo da Salò de 1570.

Il rejoint Alpha pour plusieurs projets d’enregistrement.