En 1638, Louis-Dieudonné, qui deviendra roi de France sous le nom de Louis XIV, vient enfin au monde. Louis XIII charge ses ambassadeurs de célébrer l’événement avec faste. À Venise, dont la vitalité commerciale domine l’Europe, quatre joursbde festivités sont organisés à la gloire du Dauphin, couronnés par l’exécution à San Giorgio Maggiore d’une messe solennelle spécialement composée par Giovanni Rovetta, maître de chapelle adjoint de Monteverdi à San Marco, qui lui succédera en 1644 et deviendra l’un des musiciens incontournables de Venise. Jamais rejouée depuis sa création, cette Messe est restituée par Benjamin Chénier en 2015, pour le Tricentenaire de la mort de Louis XIV. OEuvre grandiose, elle est typiquement vénitienne avec tout le faste propre à l’esprit de la Sérénissime  République. Le Galilei Consort, ensemble fondé par le violoniste Benjamin Chénier, se consacre à la restitution de pratiques et d’oeuvres du XVIIème siècle italien principalement.  Pratiques issues du courant humaniste personnifiées par Vincenzo Galilei, père du célèbre Galilée, qui préconise un retour à la conception grecque de la musique, conception qui met en avant le sens du texte.