ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées. Les envois à destination du Royaume-Uni peuvent prendre entre 2 et 3 semaines.

Après le grand succès de leur premier disque pour Arcana, consacré à deux chefs-d’œuvre restés non publiés de Pergolesi, qui leur a valu un « Diapason Découverte », Giulio Prandi et le Coro e Orchestra Ghislieri nous reviennent avec un enregistrement consacré au Requiem de Niccolò Jommelli. Composé en 1756 pour les obsèques de la mère du duc de Wurtemberg, il est devenu le Requiem le plus populaire en Europe jusqu’à 1791, date de la composition de celui de Mozart.

L'œuvre de Jommelli, qui ne manquera pas de surprendre même le plus averti des amateurs de ce répertoire, est dominée par une intimité lumineuse qui ne repose pas sur des effets imposants et spectaculaires, mais se concentre sur la beauté vocale et une subtile narration musicale. Les voix de Sandrine Piau et Carlo Vistoli sont au cœur d’une architecture dans laquelle le chœur s’insère dans une texture contrapuntique irisée qui exploite pleinement le savoir-faire acquis par le compositeur durant ses années à Venise et à Rome.

Fruit d’un long processus de recherche, cet enregistrement est basé sur une nouvelle édition critique qui pour la première fois a produit une partition complète et cohérente du Requiem, dans laquelle des sections en plain-chant sont intégrées, restituant ainsi l’équilibre musical désiré par Jommelli et offert aux premiers auditeurs de l’oeuvre.

Le choix de France Musique award Diapason Découverte award

« Tout le monde est à louanger, au-delà de Sandrine Piau : ses trois partenaires masculins, Carlo Vistoli, Raffaele Giordani et Salvo Vitale sont irréprochables. Le chœur et l'orchestre sont ciselés avec finesse par Giulio Prandi. ... La pureté de Sandrine Piau, difficile à approcher, pourrait être l'argument décisif de choix en faveur de ce CD Arcana. »
Crescendo Magazine
« L'œuvre, pour quatuor vocal, chœur et cordes, est magnifiquement interprétée, avec une ferveur et un dramatisme qui correspondent bien à la musique. Marc Vignal »
Musikzen
« On devait déjà à Giulio Prandi et son orchestre Ghislieri un bel enregistrement, paru voici quelques mois chez Arcana, d'une splendide messe en ré majeur de Pergolesi. Les revoici dans un petit bijou peu connu : le Requiem composé en 1756 par Niccolo Jommelli, alors en poste à Stuttgart, pour le décès de la Princesse Marie-Auguste de Tour et Taxis. (...) Pas de grandes tensions dramatiques ici, mais une musique d'une pureté émouvante remarquablement servie par le chef, l'orchestre et les chœurs de la Fondation Ghislieri et quatre excellents solistes : Sandrine Piau, Carlo Vistoli, Raffaele Giordani et Salvo Vitale. »
Choix Musiq3