Après un premier enregistrement chez Alpha, « Conversations » consacré aux rares Quentin et Guillemain, Anna Besson à la flûte, Louis Creac’h au violon, Robin Pharo à la viole de gambe et Jean Rondeau au clavecin continuent à faire découvrir au public les richesses d’un répertoire ignoré trop longtemps, en enregistrant les Nouveaux quatuors parisiens de Georg Philipp Telemann. Au sommet de sa gloire, le compositeur allemand quitte Hambourg en 1737 pour s’installer à Paris et y apprécier la riche vie musicale. Il y compose un nouveau recueil de quatuors qu’on appellera les « Quatuors parisiens » : il y célèbre la réunion des langages européens de son temps, à l’apogée du baroque.

Les quatre musiciens et amis de Nevermind poursuivent ici leur conversation joyeuse, toujours aussi virtuose et éloquente.