• Dmitri Shostakovich, Ludwig van Beethoven

    "Quatuor n°10 op.74 en Mi bémol Maj ""Les Harpes"" - Quatuor n°5 op.92 en Si bémol Maj"

    Quatuor Atrium

    "Quatuor n°10 op.74 en Mi bémol Maj ""Les Harpes"" - Quatuor n°5 op.92 en Si bémol Maj" 1 cd ZZT 080702
    Livraison mondiale gratuite Zig-Zag Territoires

Chostakovitch - Beethoven
COLLECTION Quatuor à Cordes à Bordeaux, volume 7 Grand Prix 2007 - Prix Mécénat Musical Société Générale Ludwig van Beethoven (1770 - 1827) : Quatuor n°10 op74 Dimitri Chostakovitch (1906 - 1975) : Quatuor n°5 Quatuor ATRIUM Alexey Naumenko, Anton Ilyunin, violons Dimitri Pitulko, alto Anna Gorelova, violoncelle
Le Quatuor Atrium face à Beethoven et Chostakovitch « Pour le Quatuor Atrium, associer Beethoven et Chostakovitch s'est imposé comme une évidence : dans le domaine du quatuor à cordes, ces compositeurs ont dominé leur époque et marqué l'histoire du genre. Ils ont laissé un nombre de partitions similaires ; tous deux juxtaposent des climats fortement contrastés, passant rapidement de la fureur à l'intériorité méditative, de l'insouciance à la mélancolie. On sait aussi que treize des quinze Quatuors de Chostakovitch ont été créés par le Quatuor Beethoven, fondé à Moscou en 1923. Cette formation s'était illustrée en interprétant l'intégralité des quatuors de Beethoven en 1927, lors de la commémoration du centenaire de la mort du compositeur. En raison du décès de son violoncelliste, Sergeï Shirinski, elle n'a pu assurer la création du Quinzième quatuor à cordes de Chostakovitch, confiée au Quatuor Taneïev. Dont le violoncelliste Joseph Levinson est devenu par la suite le mentor du Quatuor Atrium. Associer Beethoven et Chostakovitch ? Une évidence, indéniablement. » Hélène Cao [Premier Grand Prix, prix de la SACEM et prix du mécénat musical Société Générale l'année dernière, le Quatuor Atrium dévoile dans un couplage très pertinent, et qui pourrait faire l'objet d'un concert, une véritable personnalité, une cohésion exemplaire ainsi qu'une fougue admirablement maîtrisée.concertonet ->http://www.concertonet.com/scripts/cd.php?ID_cd=1280] Sunday Times Dec 14th 2008 The Atrium Quartet won the London International String Quartet Competition 2003. Their prize was to make a record with EMI. Since then, although this vibrant Russian group has played all over Europe, their recording career has all but stalled. Until, that is, another competition gave them the chance to make this disc. These are distinguished performances, intelligent, moving, mature. The Beethoven is marked by a beautifully poised slow movement and a deftly delivered scherzo. The Shostakovich seems from first note to last to reside in the ensemble's collective soul. More, please. Zig-Zag Territoires ZZT080702