Le centenaire de la mort de Debussy offre l’opportunité de (re)découvrir certains trésors du catalogue Arcana, indisponibles depuis de nombreuses années.

Le vaste corpus des oeuvres pour piano de Debussy est d’une qualité telle qu’il peut à juste titre être considéré comme le plus important produit au siècle dernier. Le compositeur a complètement renouvelé l’art pianistique, tout en donnant une direction nouvelle et décisive à l’idée même de structure en musique. Ces deux aspects sont présents dans les oeuvres enregistrées ici par Stany David Lasry sur deux pianos Érard restaurés et qui couvrent une période allant de ses oeuvres de jeunesse aux deux grands ensembles de Préludes, véritable compendium de l’écriture pour piano du XXe siècle.

Mélodies, où le pianiste français accompagne le baryton-basse Thierry Félix, reprend les seize dernières chansons de Debussy (qu’il composa toutes après avoir achevé Pelléas et Mélisande) précédées de Mandoline et de quatre chansons composées au début de sa maturité.