ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

Anna Vinnitskaya rejoint Alpha Classics. Son premier enregistrement pour le label est consacré à l’un de ses répertoires de prédilection : les concertos de Chostakovitch.

«Quand, à onze ans, j’ai interprété pour la première fois son Deuxième Concerto pour piano, sa musique me paraissait pleine d’optimisme. Ce n’est que plus tard que j’ai compris tout ce qui se trouvait derrière la ‘façade’ de la musique de Chostakovitch.»

Ce sont deux facettes du compositeur que la pianiste russe révèle dans ce disque en mettant en regard le Premier Concerto pour piano en do mineur op. 35, composition «insolente», kaléidoscope d’atmosphères et de registres stylistiques (romantisme russe, jazz américain, néoclassicisme) qui ne cessera de surprendre l’auditeur, avec le Concerto en fa majeur, plus traditionnel, rayonnant de légèreté juvénile.

Elève de Sergueï Ossipenko au Conservatoire Sergueï Rachmaninov, puis du grand Evgueni Koroliov à la Hochschule de Hambourg, Anna Vinnitskaya gagne le Prix Leonard Bernstein, mais c’est son premier Prix au Concours Reine Elisabeth de Bruxelles en 2007 qui lance sa carrière. Pour cet enregistrement, Anna Vinnitskaya est entourée de partenaires de choix : la fameuse Kremerata Baltica, considéré comme l’un des ensembles les plus créatifs du monde musical et les prestigieux vents de la Staatskapelle de Dresde.

«Anna Vinnitskaya fait montre d’une technique éblouissante, pour tout dire olympienne, doublée d’un goût particulièrement audacieux pour la différenciation des plans sonores (...) Têtue, virtuose, possessive et possédée, Anna Vinnitskaya est une musicienne qui ne triche pas. Cela devait lui porter chance.»

Marie-Aude Roux, Le Monde, 2009.

Clef ResMusica award ECHO Klassik award