ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

À l’approche de la célébration du 250e anniversaire de la naissance de Beethoven et après des Variations Diabelli (Alpha 386) qui ont marqué (Gramophone Editor’s Choice), Martin Helmchen a décidé de graver l’intégrale des concertos pour piano du génie de Bonn, en compagnie de complices musicaux avec lesquels il a une affinité particulière, Andrew Manze et le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin. Ils consacrent ce premier volume aux concertos Nos. 2 et 5 et ensemble, cisèlent ces deux chefs d’oeuvre du répertoire pianistique.

Composé avant même le Concerto n° 1, le Concerto n° 2 fut créé en 1795 à Vienne, alors que Beethoven n’avait que 25 ans, mais sera corrigé plusieurs fois avant d’être publié dans sa version finale en 1801. Le Concerto n° 5 est quant à lui le dernier que Beethoven ait composé. Terminé en 1808, il ne sera créé qu’en 1811. Alors que Beethoven jouait d’habitude lui-même pour la première, il n’en est cette fois-ci pas capable du fait de sa surdité…        

GRAMOPHONE Editor's Choice award Gramophone Classical Music Awards award

« Tous les protagonistes, y compris les techniciens en charge de la prise de son, parlent d’une seule voix : claire, précise, fruitée. Ce Beethoven respire un air pur. »
Diapason, 12/2019
« Par la discrétion du geste, Helmchen empreint son toucher d’une limpidité cristalline et d’une finesse qu’il conjugue à la précision des attaques. »
Res Musica, 4/12/2019
« Son jeu est fervent, robuste. »
Pianiste, 12/2019