Le manuscrit MS 229 de Stralsund, qui date de 1585, est une collection de motets sacrés conservés à la Stadtarchiv de la ville hanséatique allemande de la Mer baltique. Vraisemblablement, sur les six parties originales, seules quatre ont survécu. Le manuscrit contient 105 oeuvres, composées principalement pour cinq ou six voix. Il s'étend sur plusieurs générations de compositeurs, de la fin du 15e à la fin du 16e siècle ; il comprend donc des oeuvres composées avant et après la Réforme. La variété des styles est impressionnante, allant des débuts de la polyphonie franco-flamande aux madrigaux italiens et aux oeuvres de l'Allemagne centrale.

Afin de rendre vie aux nombreux joyaux célèbres ou moins célèbres du manuscrit, la fondatrice de la Schola Stralsundensis, Antonie Schlegel, et son directeur musical, Maurice van Lieshout, ont recherché et comparé sans relâche, dans l'Europe entière, des partitions manuscrites et imprimées du 16e siècle.

Le programme enregistré contient une vaste sélection d'oeuvres du manuscrit. Le titre – Petitiones cordis – est tiré du motet Psaume 37 d'Eucharius Hoffmann, Kantor à Stralsund jusqu'à sa mort en 1583 : « In Domino spera et fac bonum, delectare in Domino, et dabit tibi petitiones cordis tui ». Le CD a été enregistré dans le lieu historique : en l'église Saint-Nicolas à Stralsund.

Supersonic PIZZICATO award