Dans les cours et villes allemandes du début du XVIIIe siècle les anciens instruments des Stadfpfeiffer sont remplacés par les hautbois et bassons de type français. Ce sont maintenant ces “bandes de hautbois” auxquelles se joignent les trompettes qui deviennent les instruments des musiques militaires. Mais après les marches et parades, ces musiciens sont aussi invités à participer aux divertissements de cour. C’est pour ces circonstances que Georg Philipp Telemann et ses contemporains imaginent un répertoire tout à fait original qui s’apparente aux genres français et italiens de la Suite et du Concerto. Et à certaines occasions les cors de chasse sont de la partie. ..C’est ce répertoire qu’Eolus aborde ici en respectant la caractéristique des sons harmoniques des cors et des trompettes, ce que d’autres tentent de corriger par des pratiques qui ne sont pas historiques.