Avec la participation de : Richard Edgar-Wilson, Philippa Hyde, Ciara Hendrick

Le masque en anglais Venus and Adonis de Johann Christoph Pepusch (1667-1752) fut créé au Théâtre royal de Londres le 12 mars 1715. Inspiré par les opéras de compositeurs comme Bononcini et Scarlatti, il représente l’effort le plus important pour « concilier musique et langue anglaise ». Dans le cadre de la bataille pour la suprématie entre les théâtres londoniens, Pepusch recruta «un ensemble choisi des meilleurs maîtres de musique instrumentale» et deux des plus grandes chanteuses de la ville, la «lady italienne» Margarita de l’Epine (c. 1680-1746) en travesti dans le rôle d’Adonis et la contralto Jane Barbier (+1757) en Venus. L’oeuvre foisonne de virtuosité italienne et de dynamisme et, contrairement à la majeure partie de la musique dramatique en langue anglaise de l’époque, elle fait un large usage de récitatifs dramatiques (secco, arioso et accompagnato).

Cet enregistrement en première mondiale du merveilleux masque de Pepusch restaure l’œuvre qui fut un modèle pour le futur Acis and Galatea de Handel dans son statut de jalon dans l’histoire de l’opéra anglais.

Preis der Deutschen Schallplatten Kritik award 4 étoiles Classica award