Dans son exploration de « Bach sous toutes ses formes », Fuga Libera attendait l’oiseau rare capable de susciter la réflexion sur le génie du Cantor au départ du marimba, cet extraordinaire instrument qui n’aurait pas manqué de la passionner. Koen Plaetinck, aussi à l’aise aux timbales XVIIIe qu’à son poste de percussionniste à l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, a séduit de nombreux spécialistes de la musique ancienne, dont Sigiswald Kuijken et Philippe Herreweghe. Voici donc le marimba à son plus haut niveau, mis au service de Bach, pour un parcours de transcriptions originales plus convaincantes les unes que les autres.