Le Festival Musiq'3 a lancé le projet « Musiques d'Exil » afin de soutenir les musiciens professionnels réfugiés en Belgique et leur permettre de poursuivre leur activité musicale dans un cadre professionnel. Ce projet a notamment permis à l’ensemble syrien WAJD de produire un album, « Musiques d’Alep ».

L’ensemble WAJD regroupe cinq musiciens syriens arrivés très récemment en Europe : Khaled Alhafez (chant), Tammam Alramadan (ney), Tarek Alsayed Yahya (oud), Fawaz Baker (oud, qanûn et basse) et Youssef Nassif (qanûn). Wajd propose un répertoire représentatif de la musique orientale, en particulier de Turquie, Syrie et Egypte. À la base de ce répertoire : la musique soufie d’Alep, essentiellement orale et liée à des rituels incantatoires afin d’atteindre l’extase. Les musiciens de Wajd ont choisi des œuvres musicales peu abordées et connues, qu’ils s’approprient pour les jouer à leur manière, notamment en ce qui concerne l'improvisation du chant et de la musique, rimée ou non-rimée.