ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

Guerre, musique et liturgie à Monte Cassino & en Italie Méridionale au Moyen-Âge

BENEDICTUS MALEDICTUS

Dans l’actuelle problématique qui se manifeste  autour de la musique médiévale et de la façon  de restituer celle-ci avec une relative vraisemblance,  il existe divers courants qui apportent  des éclairages nouveaux, allant peut-être à chaque  fois plus avant dans la force d’expression  et de communication. Pour sa part, Arcana et  son action s’inscrivent en faux contre l’idée  reçue qui voit dans le Moyen-Âge une époque  fruste et obscure. Au contraire, toutes les facettes  de la joie, de la pensée, de la méditation,  de la détresse et des peurs existentielles y cohabitent  de façon à la fois raisonnée et informelle.  Nous ne sommes donc pas attirés par le  côté touristico-folklorique de la franche ripaille  et de la débauche dont d’aucuns prônent la  soi-disant authenticité mais qui en rajoutent  encore à l’option obscurantiste: la musique de  rue n’est pas notre terre d’élection. Mais la fraîcheur  subtile, élégante et communicative de LA  REVERDIE a su mettre en lumière l’existence  de cercles gracieux et raffinés. Avec MALA  PUNICA la créativité est extrême, si ouverte  dirait-on que l’on touche aux limites de la musique  fiction. En revanche le FERRARA ENSEMBLE  se voue aux atmosphères raréfiées  sur rythme lent et intérieur, établissant le contact  le plus étroit avec les perceptions intimes  de l’auditeur. 

Et voici qu’un quatrième ensemble s’inscrit en  Arcana pour repousser toujours davantage les  frontières de nos connaissances et intensifier la  densité de notre participation. Austérité et dramatisme  sont les traits saillants de  DIALOGOS, dans sa formation pour voix  d’hommes telle qu’elle se manifeste en ce  disque. Car il existe aussi un groupe pour voix  de femmes mais qui ne se mélange jamais avec  son homonyme mas-culin. K A T A R I N A  LIVLJANIÆ, chanteuse et musicologue  croate, maître de conférences à la Sorbonne-  Paris IV, en est le lien. C’est elle qui rassemble  et façonne de jeunes chanteurs venus de divers  horizons, afin d’explorer d’une ma-nière  nouvelle les répertoires médiévaux autour de la  Méditerrannée. Et la nouveauté réside  précisément dans cette approche dramatique  voire terrifiante, bien au-delà de ce à quoi nous  avons été habitués. 

Guerre, musique et liturgie à Monte Cassino,  l’un des lieux les plus prestigieux d’Europe  au Moyen-Âge. Or, le mot barbare ne quitte  jamais la plume des chroniqueurs cassiniens,  mais il a chaque fois une autre signification.  Les Barbares ce sont les «Autres», dans cette  étrange histoire qui est toujours écrite par les  vainqueurs. Le présent programme évoque les  épisodes les plus sanglants de la Bible et de  l’histoire de Monte Cassino. On y entend l’opposition  entre l’ancienne liturgie bénéventaine  (liée à la présence lombarde dans l’Italie Méridionale  et considérée comme «barbare» par les  papes romains), le chant grec et enfin ce qui va  devenir la tradition grégorienne. Une «excommunication  » dispense des malédictions d’une  violence extraordinaire, avec rejet, avec haine.  Elle fait intervenir en pleine lumière un élément  sous-jacent généralement fort bien dissimulé:  le refus méchant de ce qui est différent, substitut  de la peur. 

Ces malédictions violentes, doublées d’interdictions  d’entrée dans l’église à ceux qui ne  sont pas dignes d’y être, furent d’ailleurs de  courte durée. Elles contrastent singulièrement  avec les bénédictions, qui ont perduré tout au  long des siècles et dont le ton bienveillant et  onctueux nous est beaucoup plus familier.

MICHEL BERNSTEIN

 

CHOC Monde de la Musique award R 10Classica award Diapason Or award 5 Goldberg award JOKER CRESCENDO (plus récent) award