Dans le cadre de son partenariat avec l’Académie du Festival d’Aix en Provence, Alpha présente le récital d’une soprano norvégienne déjà bien connue des scènes lyriques, plus particulièrement pour ses interprétations d’héroïnes mozartiennes qu’elle incarne sous la baguette des plus grands, comme Nikolaus Harnoncourt ou René Jacobs. Pour ce premier récital, qu’elle a enregistré avec un autre membre imminent de l’Académie d’Aix, le pianiste Alphonse Cemin, elle a choisi un programme qui réunit ses racines (avec Grieg et Agathe Backer Grøndahl, pianiste et compositrice née en 1847 dont elle nous fait découvrir quelques lieder) et les maîtres du Lied allemand que sont Richard Strauss et Hugo Wolf dans lesquels sa voix pure et lumineuse fait merveille.