ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées. Les envois à destination du Royaume-Uni peuvent prendre entre 2 et 3 semaines.

Depuis la Renaissance, le lamento s'est frayé un passage entre musique vocale et instrumentale. Complainte à la mort : la sienne qui point, celle d'un être aimé, lamentation profane ou religieuse, le lamento traduit un sentiment de mélancolie et de tristesse qui flirte avec l'indicible...

Café Zimmermann invite le contre-ténor Damien Guillon, complice de longue date, pour interpréter un  programme de lamentos des XVIIe et XVIIIe siècles, qui fait place autant aux instruments qu’à la voix pour un voyage en terre germanophone. Au fil des saisons le contre-ténor Damien Guillon s’est imposé comme l’un des meilleurs interprètes de la musique baroque. Soliste apprécié pour ses qualités musicales et son timbre de voix lumineux d’une grande pureté, il est invité régulièrement à se produire sous la direction de chefs renommés.

GRAMOPHONE Editor's Choice 1 award

« Frissons de douleur par Damien Guillon et Café Zimmemann. Gérard Pangon »
Musikzen
« La force de Damien Guillon, de même que celle des musiciens autour de lui, est d'unifier toutes ces plaintes dans un style essentiellement sobre et dépouillé, sans trop de tentations ornementales. Laurent Barthel »
Opéra Magazine - 5 clés
« Damien Guillon sait insuffler à son chant ce qu'il faut d'introspection face au mystère sacré, et de dramatisme lyrique. Soulignons, enfin, la beauté des musiques. Jérémie Bigorie »
Classica
« “Tout est sublime dans cet enregistrement” Cécile Glaenzer »
ResMusica