Cet enregistrement est réédité dans la collection des "Indispensables du baroque", avec une interview inédite de Thomas Dunford :

« Il me semblait évident de consacrer ce premier enregistrement soliste à Dowland : non seulement sa musique est la bible des luthistes mais elle m’accompagne depuis toujours. Il est l’un des plus grands compositeurs que j’ai joués, un vrai génie de son époque, avec un style, une manière d’écrire qui lui sont propres. À la fi n de sa vie, il composera une musique d’une modernité incroyable – même pour nous encore aujourd’hui –, une musique qui, tout en observant les règles du contrepoint, les exploite d’une façon unique. J’avais tout simplement envie de donner à entendre la musique que j’admirais le plus et qui me parlait le plus.

J’ai choisi ces chansons car je les connais depuis très longtemps mais aussi parce que je ne les avais jamais jouées telles que Dowland les a écrites dans ses recueils. Il publie ses quatre Livres de chansons sous un format « de table » afi n qu’un maximum de musiciens puissent les chanter et les jouer – un but commercial n’est pas exclu – et laisse clairement le choix de l’effectif et des instruments : il précise que l’on peut interpréter ces ayres avec une basse de viole ou avec un autre instrument, à plusieurs chanteurs autour d’une table. Il compose de manière à ce que soprano et alto soient face à face, de même que basse et ténor. On imagine quatre amis réunis autour d’une table, lors d’une soirée, à chanter et à boire du vin. La polyphonie est à la hauteur du génie harmonique du compositeur. »

- Thomas Dunford