Giacomo Gorzanis (ca 1530-ca 1575), «il Cieco Pugliese», fut l’un des plus grands virtuoses du luth au XVIe siècle. Né dans les Pouilles, il s’installa à Trieste en 1557, où il noua bientôt des contacts étroits avec la noblesse de Carinthie et de Carniole. Ses voyages le menèrent à Graz, où il se produisit devant Charles II, archiduc d’Autriche et frère de l’empereur du Saint-Empire romain Maximilien II. Quatre livres de pièces pour luth et deux livres de napolitane furent publiés à Venise entre 1561 et 1579. Son manuscrit de 1567, qui contient 24 paires de danses dans tous les modes majeurs et mineurs, est particulièrement intéressant. Des fantaisies intimistes pour luth aux danses enlevées et aux villanelle alla napolitana ludiques, ce programme original et riche en couleurs est le premier à proposer l’ensemble de ses oeuvres. Regorgeant de trésors insoupçonnés, il est sublimé par la voix extraordinaire et la présence du charismatique chanteur Pino De Vittorio, originaire des Pouilles.