ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

Avec la participation de : Lea Desandre, Peter Whelan, Bruno Philippe

En fondant l’ensemble Jupiter, le luthiste Thomas Dunford a souhaité « retrouver l’esprit de la musique de chambre dans le répertoire baroque. Jupiter fonctionne dans une sorte de fraternité, comme si nous nous connaissions depuis toujours… La musique de Vivaldi, très contrastée, demande justement ce répondant naturel – presque comme dans l’improvisation. » Lea Desandre parle d’une « recherche de couleur et d’inflexions quasi sans limites. Cette musique était la ‘pop’ du XVIIIe siècle. » La mezzo franco-italienne, révélation lyrique aux Victoires de la Musique 2017, interprète des airs extraits d’opéras dont Il Giustino, Juditha triumphans, Il Farnace, Griselda, ainsi que le fameux Cum dederit du Nisi Dominus… Quatre concertos jalonnent également ce programme, pour luth en ré majeur, pour luth et violon, pour basson en sol mineur et pour violoncelle en sol mineur. Outre Thomas Dunford au luth, Peter Whelan au basson et le violoncelliste Bruno Philippe, lui aussi révélation aux Victoires 2018, ce programme flamboyant rassemble Jean Rondeau au clavecin et à l’orgue, Cecilia Bernardini et Louis Creac’h (violons), Jérôme Van Waerbeke (alto) et Douglas Balliett (contrebasse).

Le choix de France Musique award Diamant Opera Magazine award Prix Caecilia award

« Leur premier disque, tout frais, en est l’éclatante concrétisation. L’ensemble Jupiter, fondé par le luthiste Thomas Dunford autour d’autres musiciens d’exception – Jean Rondeau, Bruno Philippe, Cecilia Bernardini… –, démarre fort, très fort, avec cet album Vivaldi haut en couleurs. Mais si la musique est brillante, si les trois concertos (basson, violoncelle et luth) sont superbes, c’est à la voix de Léa Desandre, d’une éblouissante maturité pour ses 26 ans, que cette succession d’airs connus et de pièces rares doit une large part de sa réussite. »
L'Echo
« On est d’emblée frappé par la vitalité et l’évidente complicité de l’ensemble qui trouve une belle illustration dans le dernier titre de l’album, une réjouissante composition originale de Thomas Dunford. »
Forum Opera 19/11/2019
« Un All-Stars-Band baroque lancé dans un premier CD manifeste Vivaldi. »
Diapason, 12/2019
« Quand les astres s’alignent, difficile de ne pas succomber à la magie d’un voyage vers la planète baroque. »
Ouest France, 24/11/2019
« On est d’emblée frappé par la vitalité et l’évidente complicité de l’ensemble qui trouve une belle illustration dans le dernier titre de l’album, une réjouissante composition originale de Thomas Dunford. »
Forum Opera, 19/11/2019