Avec la participation de : Lea Desandre, Peter Whelan, Bruno Philippe

En fondant l’ensemble Jupiter, le luthiste Thomas Dunford a souhaité « retrouver l’esprit de la musique de chambre dans le répertoire baroque. Jupiter fonctionne dans une sorte de fraternité, comme si nous nous connaissions depuis toujours… La musique de Vivaldi, très contrastée, demande justement ce répondant naturel – presque comme dans l’improvisation. » Lea Desandre parle d’une « recherche de couleur et d’inflexions quasi sans limites. Cette musique était la ‘pop’ du XVIIIe siècle. » La mezzo franco-italienne, révélation lyrique aux Victoires de la Musique 2017, interprète des airs extraits d’opéras dont Il Giustino, Juditha triumphans, Il Farnace, Griselda, ainsi que le fameux Cum dederit du Nisi Dominus… Quatre concertos jalonnent également ce programme, pour luth en ré majeur, pour luth et violon, pour basson en sol mineur et pour violoncelle en sol mineur. Outre Thomas Dunford au luth, Peter Whelan au basson et le violoncelliste Bruno Philippe, lui aussi révélation aux Victoires 2018, ce programme flamboyant rassemble Jean Rondeau au clavecin et à l’orgue, Cecilia Bernardini et Louis Creac’h (violons), Jérôme Van Waerbeke (alto) et Douglas Balliett (contrebasse).