Formé au Royal College of Music de Londres en 1994, le Belcea Quartet a déjà une riche discographie, donc une intégrale des quatuors à cordes de Beethoven (ALPHA 262). Pour ce nouvel enregistrement, l’ensemble a choisi d'enregistrer trois quatuors de deux compositeurs emblématiques du XXe siècle, Leos Janáček & György Ligeti. Quinze après une première gravure chez Zig-Zag et alors que la composition du quatuor a évolué, ils ont choisi d'enregistrer à nouveau les deux quatuors de Janáček. Le premier s'inspire de la célèbre œuvre de Leon Toslstoï, La Sonate à Kreutzer : l'oeuvre en 4 mouvements suit la chronologie de la nouvelle, jusqu'au meurtre final. Le second quatuor est surnommé Lettres Intimes, en hommage à Kamila Stösslova, avec qui le compositeur eut une importante relation épistolaire dans ses dernière années, qui marqua sa vie et son œuvre. Enfin, le premier quatuor de Ligeti est sous-titré Métamorphoses nocturnes en raison de sa forme : l'œuvre est décrite par le compositeur comme une sorte de thème et variations, mais sans "thème" spécifique qui soit ensuite varié. C'est plutôt un même concept musical qui apparaît sous des formes constamment nouvelles - c'est pourquoi les « métamorphoses » sont plus appropriées que les « variations ».