Après un enregistrement Mozart avec le Quatuor Voce, Juliette Hurel a conçu un programme autour de Bach, avec deux œuvres incontournables du répertoire pour flûte : la fameuse Badinerie de la Suite pour orchestre n° 2 et la Partita pour flûte seule, la seule écrite originellement pour cet instrument. Elle a voulu ensuite rassembler les célèbres arias avec grande partie de flûte principale, très rarement jouées séparément des œuvres desquelles elles sont tirées : Oratorio de Pâques (« Seele, deine Spezereien»), Passion selon saint Matthieu (« Aus Liebe will mein Heiland sterben»), Cantate du café (« Ei wie schmeckt…»), Cantate « Ich habe genug ». Pour cet enregistrement, elle joue sur une flûte moderne en bois et a tenu à faire appel à un ensemble jouant sur instruments baroques ainsi qu’à une soprano qui connaît bien ce répertoire, Maïlys de Villoutreys, étoile montante du chant français. La magnifique Sonate en trio BWV 1038 complète cet enregistrement à l’esprit chambriste.