SORTIE : JANVIER 2017

Rinaldo Alessandrini est l’une des plus éminentes autorités actuelles concernant Monteverdi, et ses enregistrements avec Concerto Italiano, largement plébiscités, sont aujourd’hui une référence pour les mélomanes du monde entier. Parmi ses récentes réalisations, citons l’achèvement de la trilogie des opéras de Monteverdi (dirigée par Robert Wilson) à La Scala de Milan et à l’Opéra national de Paris ainsi qu’une tournée triomphale en Australie et en Nouvelle-Zélande avec les Vespro della Beata Vergine.

Pour marquer le 450e anniversaire de la naissance de Claudio Monteverdi, Arcana est fier de rééditer le Sixième Livre de madrigaux enregistré par Concerto Italiano, jalon dans la discographie et l’un des best-sellers du label.

Selon Rinaldo Alessandrini, le Sixième Livre est celui de la séparation : permanente dans le cas de la mort, temporaire pour les amoureux au lever du jour. C’est le livre de l’expression poignante qui culmine dans les cycles de lamenti, dont le caractère autobiographique du compositeur est bien connu, lui qui eut à affronter les décès successifs de sa femme (Claudia Cattaneo) et de sa chanteuse favorite (Caterina Martinelli). La densité de son expression, son italianità, non exempte de théâtralité, tour à tour lumineuse et désespérée, en fait un lieu où l’interprétation est l’élément fondamental, capable de bouleverser nos contemporains.