Originaire de Flandre, Heinrich Isaac passe sa carrière entre la cour des Médicis à Florence et celle de l’empereur Maximilien Ier à Vienne et Innsbruck. Héritier de la tradition franco-flamande et ébloui par la Renaisance italienne, il apparaît comme l’un des premiers compositeurs « européen » du XVIe siècle. Ses chansons abordent tous les genres, de l’expression sentimentale la plus désolée à celle des joyeuses ripailles du carnaval !

5 Diapason award Choc Classica award